FANDOM


WoWScrnShot 071913 182317

Kab Kaboum, au devant du cœur du Cartel Kaboum.


Personnages importants,

-Karl Kaboum, père de Kab et Prince-Marchand de Kezan pendant un temps. Aux yeux de son fils, un véritable connard sans grande importance.

-Dana Filécrou, mère de Kab et clodo de Trimeville pendant toute sa vie. Nul ne sait ce qu'elle représente aux yeux de son fils.

-Kab Kwil, tuteur de Kab pendant sa jeunesse. Ce dernier ne semble pas éprouver une quelconque admiration pour le Gobelin, tout simplement parce qu'étant un clodo, il a raté sa vie.

-Sifflix Sifflevis , second membre du Quatuor Kaboum, second du Cartel Kaboum par la suite, aujourd'hui disparu.

-Nexellia Fix'sous, troisième membre du Quatuor Kaboum, grand amour de Kab, assassinée par les hommes de main de son père.

-Bleiz Draft, quatrième et dernier membre du Quatuor Kaboum, artificier gobelin très apprécié du Prince-Marchand, nul ne l'a apperçu depuis très longtemps.

-Krick Magouille , Monsieur Krick Magouille , plus grand ami de Kab connu à ce jour. Même s'il est difficile de parler d'amitié chez les Gobelins. L'on peut tout de même dire qu'ils sont unis par leurs magouilles.

Père de Kab

Karl Kaboum (à droite) et Dana Filécrou (à gauche), à Trimeville.







Naissance,

Kab Kaboum est le fruit du viol d'une Gobeline de Trimeville par le Prince-Marchand de Kezan de l'époque, il y a de cela quarante-trois ans. Apprenant la nouvelle de sa naissance, Karl Kaboum envoya une dizaine de hobgobelins pour mettre fin à la vie de ce Gobelin qui n'aurait jamais dû naître, ainsi que la vie de celle qui pourrait lui permettre de le détrôner.

C'est ainsi que Dana Filécrou pérît, alors qu'un gamin gobelin qui passait par là fut zigouillé à la place de son fils. L'imbécilité profonde d'un loulourd venait alors de permettre au glas du règne de Karl Kaboum de se développer, élevé par le voisin de tente de Dana, Kab Kwil ( En quelques lignes de texte, ça commence à faire beaucoup de noms ! )

Jeunesse,

C'est ainsi que Kab Kaboum, du prénom de son tuteur et du nom de son père -malgré lui- coula une enfance dès plus chaotiques en Trimeville, imposant rapidement sa vision des choses dans le taudis, commandant dès l'âge de neuf ans un petit groupe d'enfants gobelins avec lesquels il avait grandit. C'est ainsi que naquit le Quatuor Kaboum. Survivant et grandissant en volant les habitants de Kezan, ou en remplissant des tâches ingrâtes pour de petits nobles de l'île voulant voir disparaître d'autres petits nobles de cette dernière, son chef nourrissant une haine profonde et durable pour le gobelin qui lui avait légué une vie de misère, sans mère et sans nom.


Plusieurs années passèrent et le petit groupe de rebèles commença à faire parler de lui lorsqu'il tua Flintch Bignouf, un Gobelin sans grande importance, mis à part le fait qu'il devait de l'argent au Prince. Ce dernier fut donc ébranlé par deux mauvaises nouvelles surgissant en même temps. La première étant qu'il ne recevrait jamais les six radis que lui devait Flintch, la seconde étant que son fils vivait toujours.
Goblin fan art by micrerofurioso-d3ewoss

Kab, dans sa jeunesse au sein du Quatuor Kaboum.


Une période de trouble commença alors. Enfin, une période troublante encore plus troublée que la période troublante et troublée précédente, mais bref ! Karl tenta de faire assassiner son fils maintes et maintes fois, ce dernier arrivant à chaque fois à s'en sortir, avec l'aide des membres de ce qui se transformait petit à petit en véritable gang.

Mort de Nexellia, du Quatuor au Cartel,

Mais un soir, les hommes de main du prince, ne parvenant à mettre la main sur le fils de ce dernier, se consolèrent sur une gobeline trop lente pour leur échapper: Nexellia Fix'sous, la troisième membre du Quatuor Kaboum et accessoirement, le grand amour de Kab.


La mort de cette dernière et les actes l'accompagnant, actes que nous passerons là sous silence, changèrent Kab, sa haine profonde pour son père se transformant en véritable Némésis, le soir même, il s'infiltra avec les trois membres restants de son quatuor dans la villa du Prince-Marchand et commit ce à quoi il s'était préparé pendant la majeur partie de son enfance. Il arracha alors la vie de Karl Kaboum, comme ce dernier avait arraché celle des "deux femmes de sa vie". Ce dernier lui soufflant avant de mourir qu'il deviendrait comme lui, un Prince-Marchand cruel et tordu. Dès lors, Kab fuit Kezan avec une poignée de Gobelins de Trimeville et les membres de ce qui n'était désormais plus qu'un trio et ce à bord d'un Zeppelin qui n'avait désormais plus de propriétaire.


La grosse machine volante quitta l'île et partit vers le Sud-Est, se destinant à un très long voyage avec à son bord, les plats de luxes à la base destinés au Prince et les pauvres de Trimeville, tout cela guidé par Kab et son trio.

Le voyage dura en effet plusieurs semaines, ammenant même une partie de l'équipage à la mort, jusqu'à aller faire un crash sur une île répertoriée sur aucune carte. 

L'île Kaboum, la naissance du Cartel et l'Essence rouge,

Kab Kaboum trouva bien vîte que l'île était à son goût, de l'eau, de la nouriture et des cavités rocheuses qui pourraient bientôt être exploitées pour en tirer du minerai et, comme tout Gobelin qui se respecte, sut sentir qu'il y avait dans le coin du pétrole à puiser. Mais de toute façon, le zeppelin était parti se crasher dans un palmier et les gobelins devaient désormais coloniser leur nouvelle trouvaille, qu'elle soit à leur convenance ou non. Dès lors, Kab s'imposa comme étant le chef du groupe de Gobelin, considérant que cette place lui revenait de droit puisqu'il avait sauvé tous ces Gobelins, anciens clodos de Trimeville. Enfin. Pas ceux qui étaient morts en vol, mais ils furent oubliés très rapidement.

C'est ainsi que les années passèrent, l'île prospera et fut bientôt recouverte de grands édifices gobelins, bien moches et bien poluants. Un véritable paradis en mer. Au bout desdits années, Kab finit par découvrir au plus profond des entrailles de l'île un étrange minerai de couleur rouge, semblant dégager un liquide visqueu et écarlate. La pierre fut très bientôt examinée et des expèrences furent menées auprès de Gobelins à qui on ne demanda pas réellement leur avis. Il s'avera alors, et ce, à la grande surprise du Prince-Marchand, que ce minerai rendait intelligent ! Oui ! Tout comme la Kaja'Mite, minerai à la base de l'intelligence gobeline, le temps où les gobelins, doués de ce don nouveau, créaient machine sur machine, sans jamais qu'elles n'explosent à leur figure verdâtre !

Seulement, ce minerai avait deux défauts dits "mineurs" par le Prince Kab. 

Goblin dude preview by dottorfile-d4vfan2

Les yeux de Kab, atrophiés par l'essence rouge.

De un, il n'en existait qu'un gisement très limité, de deux, il rendait fou et altérait les capacités d'un Gobelin placé trop longtemps a proximité. Ces deux points, Kab posa son cul princier dessus et se mit à liquéfier le minerai au maximum, créant alors "L'essence rouge".

La fin de l'Île et le début de la gloire !

Seulement, les ressources de la ville finirent par s'épuiser et après avoir raté la reconversion touristique de l'île, le Cartel Kaboum décida qu'il était temps de se diversifier, avide de quitter la place de "Pseudo-Cartel", comme la plupart de ceux qui pullulaient alors.

Kab nomma cette période "L'Âge d'or Kaboum", et il ne se trompa pas en nommant ce qui allait suivre ainsi, car ce qui allait suivre allait rendre le Cartel Kaboum riche et célèbre de façon définitive.

Tout d'abord, le Cartel se rendit à la Baie, récemment renommée "Bazar-du-plancher-2" par un uluberlu qui avait profité des vacances de Revilgaz pour prendre le contrôle de la ville. Ce dont Kab se fichait éperdumment puisqu'il proposa au remplaçant du Baron de Baie-du-Butin de fournir la ville en électricité pour un temps, devenant ainsi un potentiel et futur allié de Gentepression. Zappa, l'uluberlu en question, accepta l'offre et permit au Cartel de s'installer au Nord-Ouest de la ville, créant là une base pétrolière qui aujourd'hui encore, pompe les tréfonds de Strangleronce assez riches en pétrole pour représenter un intérêt quelconque.

Evidemment, à ce stade là, la gloire n'avait pas encore montré le bout de son nez. Et Kab, démoralisé par cette absence, décida de prendre des vacances -logique, nous voici !- en établissant la première base aérienne du Cartel Kaboum, payée grâce à l'argent versé par Gentepression et au surplus de pétrole conséquent puisé en Strangleronce. L'emplacement de cette base est aujourd'hui encore inconnu à la plupart des gens. 

Quoi qu'il en soit, Kab reçut très bientôt un appel. Et pas n'importe lequel ! Un appel à l'aide ! De Baie-du-Butin ! Rendez-vous compte ! Cet appel lui était envoyé par le chef des cogneurs de la Baie, un Gobelin avec qui il ne s'entendait pas vraiment depuis que ce dernier avait failli jeter l'un de ses membres à l'eau, Krick Magouille .


La Gloire à Baie-du-Butin,

Et c'est là que la bonne, la coolosse, la vraie vie put enfin commencer ! Sans attendre, Kab et Krick dégagèrent les pillards encore présents dans la ville, parfois à coups de pistolets, parfois à coups de tongues. Et se lancèrent dans l'entreprise de leur vie: Réparer la Baie-du-Butin.

Des accords furent passés entre Revilgaz et les deux Gobelins. Ils répareraient la Baie en échange de privilèges, d'accord commerciaux, d'une aide financière après les travaux et d'une protection totale dans les territoires de Gentepression. Dès lors, les travaux commencèrent !

Krick et Kab mirent au points divers plans pour soutenir la reconstruction de l'ex-première ville portuaire d'Azeroth. Ils décièrent nottament d'ajouter un Casino, un Marché Noir, une Fontaine de la Gobelinitude, un nouveau quai et les mystérieux "Bas-Fonds de la Gobelinitude", ainsi que de nombreuses autres choses à la gloire de la Baie-du-Butin.

Les travaux allaient bon train et tout se passait pour le mieux. Les deux Gobelins finirent par trouver un ancien camarade dans les ruines de la ville "Grit", seulement Grit. Kab se contentait de ce nom. D'après ses dires, le Gobelin avait été mis en esclavage par le Cartel Sombre-Abysse.

La logique voulut donc que, puisque Grit avait quitté le Cartel Kaboum pour rejoindre le Cartel Sombre-Abysse, en tant qu'esclave... Eh bien il passa de "Conseiller Financier" à "Esclave". Avec son concour (obligé,d'ailleurs) ils le déguisèrent en gloubelin et le forcèrent à gagner la confiance du peuple de ladite race, un clan était justement établi au large des côtes de la Baie ! Mais quelques semaines plus tard, ils reçurent des nouvelles inquiétantes de Cabestan. 

La Gloire à Cabestan,

En effet. Les pirates qui avaient détruit la Baie assiégeaient maintenant Cabestan ! Hors de question de les laisser faire ! Les trois Gobelins, aidés du zeppelin amiral du Cartel Kaboum et de la petite garnision gloubeline de Grit, assiègèrent et récupérèrent Cabestan au nom de Gentepression. Ils sauvèrent Gazleu et firent un marché avec lui, marché dont les clôses sont encore inconnus au commun des mortels d'Azeroth.

Toujours est-il que Kab et Krick purent dirigés la Baie pendant plusieurs semaines, chassant les pirates et taxant les multiples boutiques de la ville, rendant son essort commercial à cette dernière en lançant de grandes campagnes publicitaires.

Mais les dernières actions de Kab l'avaient rendu impopulaire auprès des pirates et des petites frappes qui sévissaient encore à Cabestan. C'est ainsi qu'il fut victime d'une moyenne de cinq attentats. Par jours. Ce qui était "Pas mal" selon ses dires.

Malheureusement, l'un des attentats dérapa, en l'absence de Krick, Kab fut prit au piège dans l'Observatoire de la ville, le lieu d'où il la gouvernait. Le bâtiment explosa et une plaque d'une très grande châleur alla s'écraser contre Kab. 

Des chamans, alertés par le bruit de l'explosion, arrivèrent sans tarder aux ruines de l'Observatoire, accompagnés de cogneurs du Cartel. Ils trouvèrent les différents gobelins ayant survécu à l'attentat. Mais quand ils sortirent Kab des décombres...

Il était rouge.

Mais surtout, il était mort.

C'est alors que l'Orc qui semblait être le chef spirituel des chamans qui étaient venu sauver les Gobelins s'avança, et utilisa des pouvoirs chamaniques, appelés "Chamanisme de la Vie" et non maîtrisés par ses comparses pour arracher le Prince-Marchand des griffes de la Mort. Thodrall Marteau-Sanglant venait de sauver Kab Kaboum, mais il venait surtout de créer la base d'une solide amitié qui unirait les deux compères à jamais.

L'Outre-Terre, la guerre, l'argent, et le début de l'opération Némésis,

Vint bientôt l'heure où Kab dût rendre le pouvoir à Gazleu. Quittant alors Cabestan avec un paquet de flouze en main, il décida d'amasser une énorme somme d'argent afin de créer une arme qui marquerait Azeroth tout entier. Il vendit ainsi l'Île Kaboum, usa de tous les bénéfices de la Baie-du-Butin, de la majeur partie de ceux de Cabestan (le reste allant dans les travaux de la Baie) vendit son navire amiral pour commencer un immense chantier. Deux ans s'écoulèrent. Plus rien ne se passait et les travaux de la Baie, tout comme ceux de sa future création allaient bon train, les arnaques suivaient le cours des choses.

Et c'est alors que Kab mit la main sur une superbe arnaque ! Une arnaque en or ! La Guerre faisait de nouveau rage en Outre-Terre, et les Sha'tar cherchaient des alliés de toute part, jusqu'en Azeroth. Kab proposa ainsi d'offrir une aide stratégique, et de restaurer la Ville-Base de Shattrath. Ravis, les Sha'Tar acceptèrent et lui confièrent les bas quartiers de la ville. Le Gobelin transforma ainsi ceux-ci et créa un immense marché où l'on pouvait trouver de tout. Absolument de tout ! Il profita également des multiples batailles de la guerre pour récupérer parmi les cadavres encore fumants le Gangracier que portaient les Gangregardes et 

autres démons.

Prenant soin de ne pas directement être au contact du dangereux minerai, il se mit à le vendre dans le grand marché et gagna ainsi plusqu'il ne l'espérait. Les bénéfices servant à poursuivre les deux chantiers engagés par le Cartel.


Uldum, le Marteau du Crépuscule et l'arrivée du Némésis,

Mais toute bonne chose a une fin et Kab dût bientôt laisser la Ville-Basse aux Sha'Tar, quittant l'Outre-Terre et regagnant Azeroth. Plusieurs années passèrent et le Némésis fut enfin achevé et prêt à servir. Et il allait bientôt être crucial pour une guerre qui était désormais aux portes d'Azeroth.

En effet, le Cartel eut vent de la guerre qui venait d'éclater en Uldum. Les Tol'vir avaient ouvert leurs frontières au monde et appelait ce dernier à l'aide: Le Marteau du Crépuscule avait mis la main sur la majeur partie de la région et il fallait à tout pris les bouter hors de cette dernière ! C'était une occasion à ne pas manquer pour Kab ! Il commença tout d'abord par installer une petite tête de pont dans la région, approchant son Zeppelin de Ramkahen et y faisant ériger un magasin proposant de multiples choses à qui pourrait les acheter ! 

Némésis

Kab, à l'avant du canon du Némésis, en Uldum.


Mais il lui fallait plus ! Il alla s'adresser personnellement au Roi et lui parla du Némésis. De l'aide qu'il pourrait lui apporter, du poid qu'il pourrait avoir au coeur de la bataille. Le Roi accepta que les attaques portées par les Tol'Vir et ses alliés soit "sponsorisées" par le Cartel Kaboum, armes, munitions, nourriture et eau apportés, tout ceci en échange d'une somme conséquente. 

Mais il lui fallait ENCORE plus ! C'est ainsi que, alors que les assaillants prograissaient dans les anciennes villes Tol'Vir prises par le Marteau du Crépuscule, tout ceci dans l'espoir des les chasser, les hommes de main du Cartel... Pillaient les ruines de la ville ! Des montagnes d'or remplirent dès lors les caisses du Cartel et permirent au Némésis de prendre son envol, répendant mort et destruction chez l'ennemi sur son passage. Pillonant ses bastions les mieux gardés, portant les aventuriers jusqu'au coeur des donjons du Marteau et ramenant des dragons à la terre.

Kab retrouva également son ancien ami, Thodrall Marteau-Sanglant, et des évènements qui ne seront même pas racontés dans ce résumé, lièrent les deux compagnons de façon définitive. L'essence rouge perdit du terrain sur l'âme en partie dévastée du Gobelin et ce dernier devint... Gentil. Bien trop gentil. S'éloignant de la moralité gobeline.

La guerre prit rapidement fin, l'ennemi fut écrasé et l'argent des pillages ne vint plus dans les caisses du Cartel pour permettre de couvrir l'énorme quantité de carburant que demandait l'énorme canonnière à chaque envol.

Libre. Libre comme l'air !

Kab quitta ensuite le devant de la scène pour s'exiler avec Thodrall et se familiariser avec le chamanisme. Plusieurs années passèrent ainsi et l'on entendit plus parler du Cartel Kaboum. Le Gobelin finissant même par rejoindre le Cercle Terrestre faisant un trait sur ses actes passés. Se familiarisant peu à peu avec l'air, seul élément qui l'avait accepté, et ce, grâce à sa liberté. Devenant un fervant représentant de l'élément de l'air, poursuivant son apprentissage au sein du Cercle. Aujourd'hui encore, Kab poursuit sa formation au chamanisme, mais plus secrètement. 


Une île, un Bal'Rog et quelques Orcs plus tard...

Thodrall, Krick et Kab se trouvèrent plus tard réunis pour une aventure pleine de surprises et de combats, alors qu'ils partaient en expédition sur un navire mercenaire, ils eurent l'heureuse chance de se prendre une tempête dans la figure et de se retrouver projeter sur les côtes où des Orcs tout noir terrorrisaient la populace locale.

Accompagnés d'un groupe d'aventuriers de tous horizons, tel que l'Archimage Altarus Givre-Mana et ses disciples, ils libérèrent l'île du joug des Orcs lors de batailles particulièrement... épiques. La formation de Kab au chamanisme allait bon train, encouragée par son compagnon de toujours, Thodrall Marteau-Sanglant.

Un soir, alors qu'ils prenaient possession des mystérieuses "Mines de la Mort qui ria" un immense démon de feu attaqua le groupe, juste après que l'un des membres de ce dernier dise: "Il ne manquerait plus qu'un démon de feu géant avec un fouet nous attaque".  Kab s'interposa alors que le groupe prenait la fuite, lui permettant de s'échapper de la Mine. Prononçant une phrase connue de tous: "Vous ne passerez... pas !". Il répéta trois fois cette formule mitique, la mine s'effondrant autour de lui sous l'emprise du démon. Un éclair transperça soudainement le plafond de l'immense cavité pour aller frapper le marteau de Kab, marteau que celui-ci envoya dans la gueule du monstre. Le sol s'effondra suite à cela, avalant le démon et le Gobelin en même temps.
Bal'rog

Nos amis, les courageux aventuriers, devant le Bal'Rog.

Le reste du groupe parvient à s'échapper de l'île après avoir pris possession du Chantier Naval de cette dernière, anciennement aux mains des Orcs. Mais il ne restait rien de Kab, et rien ne laissait présumer le fait qu'il soit encore en vie.




Stratalias, le retour du profit !

Toujours est-il que le Gobelin fut retrouvé plusieurs mois plus tard dans une ville humaine qui venait de se dévoiler aux yeux du monde: Stratalias. Il y retrouva Krick Magouille qui... Ne magouillait plus, et ce malgré tous les encouragements de son ancien ami. Il se sentait trop... Vieux.

Il y retrouva aussi Thodrall. Qui le jeta du haut d'une falaise. Mécontent qu'il n'ait pas donné de nouvelle.

Increvable ce Gobelin ! Il s'en sortit encore et créa dans la ville le Quartier Monde, Quartier qui lui fut payé par la reine de ladite ville pour un montant dépassant les trois-cent pièces d'or. Il devint dès lors l'architecte officiel de cette dernière et entama une grande campagne visant à loger le plus de visiteurs possibles, faisant pousser des maisons dans toute la capitale.

Il disparut ensuite, sans donner de nouvelle à qui que ce soit. Mais où était-il, que faisait-il ?! Vous le saurez, mais pas tout de suite !


Trevenas, l'arrivée dans la SKRIACK !

Il réapparut à Trevenas plusieurs années plus tard, en plein conseil communale entre Krick, Skial, Argatte et Molderach, explosant le sol de la mairie avec sa taupe machine personnelle. Dès lors, il recommença à magouiller avec son ancien compère et ses nouveaux compagnons, rejoignant la Skriack, directement au rang de Co-Fondateur, ce qu'il n'est pas réellement. S'il est à cette place, c'est parce qu'il est... Kab. C'est tout. De plus, il semble que l'absence de Thodrall permit à l'essence rouge de de nouveau faire de ravage dans l'esprit de Kab, le rendant peu à peu fou, pire que ce qu'il était avant.

Le reste, vous êtes en train de le vivre maintenant !


Tics et citations.

-"Tu aimes !"

-"Aaaah... La Baaaie..."

-"Tout ce que tu vois, tout ce territoire dans la lumière... Appartient à quelqu'un d'autre."

-"Bordel de couille !"

-"L'Île Kaboum. C'est du passé ! La Villembrack, c'est l'Avenir !"