FANDOM


[Page absolument plus à jour depuis un moment]


Né à la Nouvelle-Bombe bien après sa création, Haffial est sûrement le personnage le plus important de sa
Haffial

Portrait d'Haffial.

famille. D'innombrables portraits de lui figureraient dans l'ancienne demeure princière de la Nouvelle-Bombe .

Personnages importants

  • Haffial Cogiterouage est le créateur du Cartel Cogiterouage ... Pas forcement le meilleur Prince-marchand.
  • Sally Grand'nouille est la mère de Haffial, notre protagoniste ne la tenait pas dans son cœur. On ne sait pas quand ni de quoi elle est morte.
  • Grial Cogiterouage est le fils de Haffial, il est le légitime héritier de celui-ci et est très doué pour le rôle de Prince-marchand.
  • Jilly Haute-or était la femme de Haffial et la mère de Grial ... Elle n'a pas une très grande importance. C'est une femme après tout !

Le début

Fils d'un père troubadour et d'une mère restauratrice, Haffial n'était décidément pas destiné à atteindre les sommets technologiques. Il ne vit pratiquement jamais son père originaire de Gadgetzan, celui-ci voyageait beaucoup... Voir trop.

Sa mère n'était vraiment pas un exemple de mère responsable, elle se débarrassait de lui dès qu'elle le pouvait. Haffial ne fut malheureusement jamais instruit. Il passait tout son temps libre à se promener avec ses amis d'enfance avec qui il insultait les passants non-Gobelins.

Le début d'une grande ère

A son adolescence, il rencontra un Gnome qui passait dans la rue avec une sorte de chariot étrange. On pouvait remarquer à l’intérieur de multiples machines bizarres et surtout inutiles pour la plupart. Il observa longuement le Gnome qui vendait une de ses inventions à un citoyen. Il lui proposait d'innombrables choses que le Gobelin semblait refuser.

C'est alors qu'un voleur déboula, sac à la main, une Gobeline le poursuivait en lui hurlant de multiples insultes. Le Gnome dégaina un engin en forme de cube et appuya sur un bouton rouge. Le voleur s'immobilisa puis tomba à terre dans une vive étincelle.

La foule l'acclama et le porta comme un héros dans toutes les rues voisines. Haffial resta bouche-bée en se remémorant la scène qui venait de se dérouler.

Il venait de prendre une décision, il allai devenir ingénieur !

Il récolta de l'argent en vendant les marchandises de sa mère puis s'inscrit aux cours d'ingénierie du soir de la cité. Il était l'élève le plus attentif de la classe.

Vers ses vingt ans, il s'enferma à triple tours dans sa maison pour étudier un nouveau plan de rouage.

Deux ans passèrent, il ne se nourrissait que de nourriture commandée et ne s'amusait jamais, il était tout entier plongé dans son oeuvre. A la fin du treizième mois, il défonça littéralement sa porte, des plans à la main et se rua vers le Comité des Brevets de la Nouvelle-Bombe . Il fit breveter son rouage... Il venait de créer le tout premier rouage à dents rondes aussi appelé le rouage haffialien.

Les mois qui passèrent furent les meilleurs de sa vie. Il gagnait des milliers de pièces d'or par jour et devint au bout d'un seul mois le Gobelin le plus riche de la Nouvelle-Bombe . Il recruta un grand nombre de cogneurs, s'auto-proclama Prince-marchand de la Nouvelle-Bombe et afin de ne rien devoir à sa mère, il changea son nom en "Cogiterouage". Il fonda ainsi le Cartel Cogiterouage .

La grande descente

Au bout de deux mois, Haffial pouvait se baigner dans de l'or, on pouvait entendre ses rires en étant à l'autre bout de la ville. Il se maria avec la plus belle créature de l'île, Jilly Haute-or et eu un enfant qu'il nomma Grial Cogiterouage .

Cependant, ce qui devait arriver arriva. L'industrie de Gentepression créa un nouveau rouage, le rouage Néo-pression. Ce nouveau brevet, dix fois plus performant que celui de Haffial, fit perdre en l'espace d'un mois une 

La chute

La fin de Haffial Cogiterouage

grande partie de la fortune du Cartel Cogiterouage .

Haffial, fou de rage, déclara la guerre au Cartel Gentepression. La Guerre des rouages débuta.

Comme vous le savez, le Cartel Cogiterouage perdit la guerre. La Nouvelle-Bombe fut occupée durant un an par 

le Cartel Gentepression puis à la fin de la guerre, les finances du Cartel étaient au plus bas. Haffial ne trouvait pas de solution et malgré les idées brillantes de son fils, il persistait à répéter la même phrase "Nous sommes foutus".

Suite à une crise de nerfs, Haffial insulta ses serviteurs et s'avança d'un air précipité vers son balcon puis glissa sur une flaque de bave d'un de ses Hobgobelins et finit sa chute quarante mètres plus bas.

Il mourut sur le coup.