FANDOM


Amy Davenport est une jeune femme ayant déjà la vingtaine, elle vivait autrefois à Comté-du-lac avant d'embarquer dans la Magouille-volante à cause d'un coup de foudre pour l'un de ses membres...

AmyDavenport

Amy Davenport, à Comté-du-Lac.



Histoire,

Ayant toujours vécue dans le confort de la bourgeoisie de la ville, elle ne connaissait du monde que ce dont elle lisait... et ce qu'elle lisait contait les aventures de princes charmants pourfendeurs de dragons et de dragonnets, autant vous dire que le retour à la réalité sera rude !

Elle est entre autre la fille d'un Commerçant, David Davenport, et d'une femme de Taverne, Clarisse Davenport. Elle a ainsi pu commencer sa vie ( Et la faire perdurer ) dans des moyens plus confortables, étant une véritable fille de la bourgeoisie.

Sa grand-mère lui appris la couture, dès son plus jeune âge, les deux femmes papotant ensembles jusqu'à tard le soir tout en tricotant des chemises.

Description,

Un teint beige de jeunesse, une poitrine généreuse mais pas trop, un sourire radieux qui ferait fondre des bougies qui ne sont pas encore allumées, des couleur soleil d'aurore, des hanches qui laisse à prévoir une bonne fécondation, et des cheveux roux en accord avec la couleur de ses lèvres.

Cette femme est donc à tomber.

Compétences,

Outre sa frêle stature, elle est particulièrement douée dans la couture. Ses étoffes sont d'une qualité remarquable, son talent lui permettant de transformer une vulgaire étoffe de lin en un tissus aussi doux que la soie. C'est grâce à elle que les voiles de la Magouille-volante ont retrouvées leur splendeur d'antan.

Elle a aussi une certaine technique singulière pour parvenir à vendre et à obtenir des objets au troc. 

Elle garda de son père ses cheveux roux, et son habitude dans la manoeuvre de bateau, et l'organisation de ceux-ci.

Objectif(s),

Peu de gens de la Magouille prennent attention à la femme discrète, restant dans son coin à observer et faire ce qu'on lui demande, mais ce qu'elle convoite, est en réalité Argatte. Elle est prise d'un amour inconditionnel pour lui, le prenant pour un grand et beau chevalier, écoutant sa voix et plongeant son regard en lui à en tomber de fatigue. 

Elle tente diverses approches pour draguer Argatte , surtout depuis qu'elle a apprise que l'homme est polygamme.

Elle veut peut-être aussi montrer à sa famille qu'elle est capable d'entrer dans la vie active ?

Que trouve-t-elle à cet Argatte ?

On ne sait pas vraiment ce qu'elle trouve de charmant enArgatte , un manipulateur psychopathe, aimant détruire la vie des gens.

Krick pense que la femme est liée à lui par la couleur de cheveux démoniaque, mais ce que pense Krick n'est pas toujours véridique, bien qu'il impose sa vision des choses via son garde du corps Molderach .


En vérité, la femme, un peu naïve et aveugle, voit en Argatte l'homme parfait : Beau, bronzé, viril, roux (" Qu'est-c'que je disasse abruti d'narrateur ?!" -Krick-), généreux, aimable...

Elle vit en Argatte un homme parfait, et la propagande Argattienne de Trevenas influença beaucoup son jugement à nouveau, serait-ce d'ailleurs la seule femme qui fut touché par la propagande ?..

Citations et tics,

"- *Rougit en regardant Argatte*

- *Rougit en entendant Argatte*

- *Halète en regardant Argatte*

- *Halète en entendant Argatte*

- *Bave en regardant Argatte*

- *Bave en entendant Argatte*

- Sire Argatte...

- Admiraaaable Argaaaatte..."